La progestérone fait-elle gonfler le ventre ?

La progestérone est souvent désignée sous l’appellation de l’hormone de la tranquillité, et pour cause. Elle apporte le calme, la quiétude et la sérénité et permet aux femmes de se détendre en contrebalançant les effets de l’œstrogène. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’à partir du second trimestre de la grossesse, la production en masse de la progestérone par le placenta induit la disparation de plusieurs signes cliniques incommodants chez la femme enceinte.

Une question revient très souvent parmi les femmes qui se supplémentent en progestérone : cette hormone fait-elle grossir, notamment au niveau du ventre ? Nous vous proposons de répondre à cette interrogation dans le cadre de notre dossier spécial « Question et réponses sur la progestérone ».

Une prise de poids subite et temporaire avec la montée de la progestérone

Dans l’absolu, la progestérone agit plutôt en dégonflant les seins et le bas du ventre avant l’arrivée des règles. Le médecin suspecte d’ailleurs une carence en progestérone lorsque le visage, les seins et le bas-ventre sont gonflés avant les menstruations.

Certains dérèglements hormonaux peuvent toutefois conduire à une prise de poids temporaire chez la femme. « Le côlon est très sensible aux variations hormonales. Avant les règles, sur la balance, les femmes peuvent constater une prise de poids d’un ou deux kilos », explique le docteur Anne de Kervasdoué, gynécologue. Lorsque le ventre gonfle brusquement et que la balance indique une prise de poids de plus de deux kilos, il s’agit vraisemblablement de la rétention d’eau. En effet, la montée de la progestérone pendant la seconde moitié du cycle menstruel (conséquente à la formation du corps jaune) peut provoquer un gonflement des seins et du ventre, entre autres.

Ces symptômes font partie du fameux syndrome prémenstruel (SPM) que connaissent plus d’un tiers des femmes en France. Heureusement, cette prise de poids subite qui peut s’accompagner de douleurs modérées et d’œdèmes dans les jambes et les mains disparait rapidement après l’arrivée des règles.

La progestérone pour maigrir ?

Maintenir votre poids idéal est parfois une tâche frustrante et difficile. Les hormones peuvent dans certains cas être la cause d’un poids yoyo ou d’un ventre gonflé. C’est souvent le cas pour les femmes qui ont eu des enfants, qui prennent des pilules contraceptives ou qui approchent de la ménopause.

Ces symptômes sont d’autant plus exacerbés si la femme connait la domination des estrogènes avec un niveau de progestérone trop bas. Les oestrogènes peuvent favoriser la transformation des calories en graisse. Vous pouvez d’ailleurs observer cet effet dans l’industrie laitière où on donne aux vaches de grandes quantités d’oestrogènes pour qu’elles engraissent. C’est pour cette raison que l’on conseille aux femmes de préférer les produits laitiers bio.

Pour compliquer les choses, vos cellules adipeuses produisent également des estrogènes, ce qui induit la croissance des tissus adipeux. Cet excès de graisse s’accumule généralement autour de l’abdomen lorsque vous êtes « à dominance ostrogénique ». C’est donc un cercle vicieux qui peut toutefois être rompu en rééquilibrant vos hormones avec une administration appropriée de progestérone bio-identique.

Il reste à noter que l’insuline est affectée par le déséquilibre hormonal à dominance ostrogénique. L’insuline devient excessive et conduit aux fameuses « rages de chocolat » du syndrome prémenstruel. Si vous cédez à la tentation, vous accuserez forcément une prise de poids !

Progestérone Naturelle